mardi 27 janvier 2009

Big Brutal par Fred Maurel...

On a pu apprécier quelques clichés pris par Prisca, ainsi que Saskia (que des noms en "A" et que des nanas!) de la grosse brafougne de samedi dernier à Brutal. Tous planqués dans le poste de secours ('faut pas l'dire) bien à l'abri des violentes rafales et des embruns, les photographes s'en sont donné à coeur joie devant les éléments déchaînés...
En fin d'après-midi, lorsque le vent a pris quelques degrés (NW) et est remonté un poil après avoir bien baissé (beaucoup avaient déjà remballé!), Fred Maurel était encore là pour immortaliser quelques instants magiques, avec des vagues qui n'ont fait que monter pour atteindre une bonne taille de mât. Du maousse! Du gros Brutal comme on l'a rarement vu ces dernières années...
Voici ces clichés. Du coup, on a tous hâte de voir (un jour) le petit film qui a également été fait!



All pics ©Fred Maurel

dimanche 25 janvier 2009

Dosage dans les règles...

Avec un vent moyen de 30 nds et des claques à plus de 44 nds enregistrées au Brusc hier samedi (source ©Wind's up) et des vagues qui sont passé de 50 cm à 3m en l'espace de quelques heures, on peut dire que l'on s'est tous bien fait doser hier à Brutal. D'ailleurs, le spot n'a jamais aussi bien porté son nom!

Le spot vers 13h... Les Légier's sont déjà sur l'eau en 4.2 et 3.7! ©Steve

Bon, ok, je me suis peut-être un peu emporté dans mon dernier post après avoir regardé, comme vous tous, les prévisions météo de la veille. Bon, hé, je n'ai fait qu'interpréter les prévisions., hein! Car si la tempête était pourtant annoncée dès samedi matin, ben on a quand même dû poireauter jusqu'à 13h pour aller mouiller nos pintails! Et là, en l'espace de 30mn, le vent est passé de 15 à 35 nds. 1h plus tard, j'étais en vrac avec ma 3.7 pourtant bien tirée au wish!

Par moment, ce n'était que de la mousse mélangée au algues! le top! ©Prisca

Très orienté Ouest (full onshore), le vent rendait alors difficile le passage des vagues qui ne'ont fait que gonfler au fil de l'après-midi, pour atteindre vers 16h30 un gros 3m cassant bien au-delà de la bouée des 300m. C'est à ce moment-là que beaucoup ont abdiqué car le vent étant tombé, il était devenu difficile de passer la barre. J'ai pu profiter d'une risée pour sortir alors que le vent s'orientait au NW en reprenant des tours (et en perdant aussi quelques degrés)...

Good wind, good wave, good jump! ©Prisca

Orientation idéale, side onshore, idéalement toilé en 3.7, j'ai puisé dans mes dernières forces pour aller me frotter aux grosses séries au large. 3 à l'eau à ce moment-là, un jus incroyable, des murs qui barraient parfois la route au point d'abattre pour les laisser passer, les guibolles qui tremblent, de bons gros drops et de bonnes satellisations, j'ai pas fait le malin! A bout de force, j'ai enfin pris une dernière vague au large des 300m. Elle m'a ramené jusqu'au bord!
Dans un sens, je ne m'étais finalement pas trompé dans mon dernier post, en annonçant que cette session serait... épique!

Bon, disons que mon mât fait 3m70... ©Fred Maurel

Après toutes ces bonnes émotions, on ne l'aura ensuite pas volé notre "happy hour" de bières à "La Vague", notre 2° spot!

Bientôt quelques images devraient bientôt être en ligne sur les blogs de Prisca (ouais, par ici!) et de Fred Maurel... Ce dernier a également filmé tout cela. On risque donc de profiter d'un bon petit vidéoclip très prochainement!
A suivre...

jeudi 22 janvier 2009

Du sérieux...

Oulah! Quand on voit ce qui se profile à l'horizon pour les jours à venir, on peut se frotter un peu les mains en avance... Visez plutôt : un petit courant de Sud-Ouest devrait s'installer tranquillement vendredi matin pour monter en puissance dans la journée en virant Ouest, ce qui devrait déjà nous amener un peu de houle et des températures encore cool jusqu'à 13°... Ca tombe tranquillement dans la nuit de vendredi à samedi pendant que du côté Golfe de Gascogne se profile une méga dép' avec du bon gros baston !

Ooouh, la bonne grosse tempête qui arrive par l'ouest! ©windfinder.com

Rapide, cette bonne grosse dépression débarquerait déjà chez nous samedi matin, et l'on devrait se retrouver alors dès les 1ères heures de la matinée avec une bonne grosse cartouche d'Ouest, des rafales à plus de 40 nds et une mer démontée puisque le pic de houle est annoncé jusqu'à 8m!!! (hey, au large les gars hein?). Le tout bien sûr servi sans soleil avec des températures... hivernales : de 11° le matin on passerait à 6° dans l'aprèm'! Un bon Mistral noir quoi!

Les prévisions de houle, carrément dément! ©www.prévimer.org

Bref, ça promet d'être carrément furieux, le pire du baston étant à craindre entre midi et 15h. Pour ceux qui veulent se la donner sans aller naviguer sur un spot abrité, j'pense qu'il faudra ressortir les vieilles 3.3 du garage (et les moufles)!

Le gros de la baston en début d'aprèm!!! ©windfinder.com

Avec Ben Légier, on a déjà trouvé notre spot de repli car il est fort probable que notre "home spot" de Brutal Beach ne soit trop... brutal! Allez, on fait chauffer les caméscopes et on recharge les batteries des appareils photos. Ce coup-là n'est à manquer pour personne, les inconditionnels du baston - sur l'eau comme derrière l'objectif!
A + sur le blog du W2B pour le compte-rendu d'une session qui s'annonce épique!!!

La même en tribord??? ©Gillou

lundi 5 janvier 2009

Les bons voeux du Stiviou...

J'espère que vous avez tous passé de bonnes fêtes de fin d'année sans trop faire d'excès...
Comme il n'est pas encore trop tard, je vous souhaite une bien bonne année deux mille neuf, en espérant qu'elle soit prospère à toutes et tous avec du soleil dans les coeurs et dehors, de l'amour, un peu plus d'€, et puis du bon vent, de l'eau salée, des embruns, du sable chaud, des vagues et plein d'autres bonnes choses auxquelles il est bon de penser maintenant alors que ça caille!
Pour ma part, 2009 commence pas mal : un trip "back to Cabo Verde" prévu en février, puis ensuite direction Fuerteventura pour un "wave contest" (plus d'infos bientôt) avant d'entamer début mars un déménagement dans une jolie vieille bastide à Sanary ...
Et ouais, finie la vue sur le spot!
En attendant de vous retrouver à l'eau avec le retour de conditions plus clémentes, couvrez-vous bien!

Stiviou


vendredi 26 décembre 2008

Smoking Sablettes !

Vite fait en passant avant de lire ce qui suit, juste une petite vidéo faite avec l'appareil photo pour vous donner une petite idée de la force du vent sur le spot des Sablettes ce matin du vendredi 26/12...

video


Sablettes again!

Alors qu'un gros coup de Nord-Est glacial était annoncé dans le coin et sur l'Est de la Provence en ce vendredi 26 décembre, pas mal de locaux Six-Fournais s'apprêtaient à tracer vers St Trop'. Mais qui dit NE avec grosse houle dit forcément passage obligatoire par les Sablettes avant de cramer du gazoil! Bingo! Même si le vent était d'une rare violence avec cette direction (plus de 40 nds dans les claques), les vagues grimpaient peu à peu sur le spot dès le matin, alors que ça fumait sur l'eau à Brutal à 200m. du bord!!!


Malgré les conditions de vent irrégulier, les algues du bord, le beachbreak, le froid (pas plus de 8°) et les vagues atteignant parfois la taille d'un (petit) bonhomme (comme moi!), une poignée de locaux dont les frères Légier bien sûr et p'tit Franck ont finalement rejoint Damien Aymard, Erwan Jauffroy et Jean-Phi Chauvin (en 3.3 m2 et full power!) déjà à l'eau.



Sous l'objectif du team Photodingo (galerie dispo ici) et de Bernard Biancotto, les vaillants (je ne vois pas d'autre mot) "chevaliers de la vague" ont assuré comme ils ont pu, luttant contre les éléments et le froid plus qu'ils n'y prenaient du plaisir... Ce qui a donné lieu à de belles boîtes, mais aussi de chouettes actions entre 2 cinglantes et glaciales rafales de vent...




Perso, ce ne sont pas les éléments qui m'ont stoppé dans mon élan mais plutôt le froid polaire qui m'aurait fait choper une onglée rien qu'en gréant la voile! J'ai préféré faire l'impasse sur cette session et rentrer bien au chaud préparer mes valises pour prendre l'avion le lendemain de bonne heure. Je vous rassure, je ne pars pas aux Caraïbes : je vais 1 semaine en Normandie où il fait encore plus froid!!!





Alors je vous souhaite une bonne fin d'année à tous et de bonnes navs ce week-end, car le vent d'Est semble vouloir rester encore un peu, mais avec des températures un poil plus... respectables pour les "vieilles" (comme moi!)

A l'année prochaine, toujours ici sur le blog du W2B, mais seulement quand c'est bon sur l'eau vers Brutal !!!

mardi 16 décembre 2008

Sablettes hardcore!

Alors que l'on pensait être "seuls au monde" avec les frangins Légier et p'tit Franck dimanche dernier, lors d'une "solide" session matinale aux Sablettes, nous étions finalement observés de loin par notre pote Gillou, toujours à l'affût d'un gros coup de wind ou de surf dans le coin pour shooter.
Bien lui en a pris ce matin-là car malgré la mauvaise visibilité dûe aux vilains grains de pluie et à la faible lumière, Gillou a réussi à capturer quelques moments qui montrent en partie le côté hardcore du spot des Sablettes par gros coup de Sud/Sud-est...
Perso, j'en tremble encore!
La petite galerie, c'est par ici!

Le Ben aux Sablettes avec une grosse mémère aux fesses (rare!) et en 4.5 (très rare!) ©Gillou

dimanche 14 décembre 2008

P'tite session side-off à la maison...

Personne ne va me croire mais cela peut arriver parfois : de belle lignes de houle qui rentrent parfaitement dans la baie de Six Fours et un vent side offshore irrégulier mais assez fort pour lisser tout ça! La gauche du Cap fonctionne à la perfection avec l'écume qui s'envole à plus d'1m au-dessus de la crête... Ca fait envie!
Alors après s'être fait secouer comme des malpropres avec les Légier's, dans une session matinale aux Sablettes où le vent fort et les grosses mémères d'une bonne taille du mât nous ont un peu refroidi dans des conditions assez onshore, on a finalement fini par trouver notre Graal du jour en passant par... Brutal!

Les Sablettes, vu de St Elme, juste avant d'aller se faire secouer!
On dirait pas mais y'a du costaud au milieu de la baie! ©Steve

Le vent y était suffisamment fort pour sortir et contourner les vagues qui rentraient et déroulaient à la perfection entre les 2 digues, avec parfois un bon "logo high" dans les plus belles. Juste 1 surfer à l'eau. Royal pendant 2 bonnes heures avant que le vent ne tombe complètement, tout comme la houle...

Juste une ptite photo de fin de session après une bonne douche chaude! ©Steve

Comme quoi des fois, pas besoin "d'aller chercher midi à quatre heures" comme on dit! Trop bon, trop rare. Dommage que l'on n'ait pu immortaliser le tout en photo... pendant!

Une ptite pensée pour Lolo Pizza pensant bien faire en étant parti à la montagne et pris dans une tempête de neige pendant que l'on se goinfrait.


samedi 6 décembre 2008

LE top transfert de l'année... prochaine!

Vite fait en passant... C'est NORTH SAILS qui fait une belle opération en récupérant dans son team le très bon Victor Fernandez! Après avoir un peu écrémé leur team avant le début de la nouvelle saison, North a ainsi récupéré suffisament de $$$ (surtout sans Dunkerbeck) et s'offre ainsi un futur champion du monde Vagues... 2009!?

Bientôt, Victor signera aussi des autographes pour North Sails... ©Ventilo/V.Forest

vendredi 5 décembre 2008

Pas pareil...

Pendant que nous, dans le Sud, on fait les fanfarons dans des "vagues de Mickey" au moindre petit coup de Mistral, ben... en Bretagne, eux, ils chevauchent de vraies montagnes dès qu'une grosse dép' passe sur la Pointe du Raz. Et quand nous on a des "grosses" vagues, ben... y'a pas d'air!
Brutal Beach (Six Fours)/Ile aux Vaches (Audierne) = pas pareil! Toutes les monstrueuses photos par ici...

Thierry Belbéoc'h sur un gros mur qui lui fait de l'ombre!
1 bon mât et demi... tranquille! ©Tim/U-ride.net

dimanche 23 novembre 2008

"Smoooooke... on the waaaaater!"

Cet excellent morceau de Deep Purple aurait parfaitement collé à la bande vidéo si un clip avait été tourné à Brutal hier samedi!
En effet, avec un bon Mistral calé à plus de 40 nds et de bonnes claquasses à 50 (voir plus au large), le spot de Brutal Beach n'a jamais aussi bien porté son nom : l'eau fumait tellement c'était violent! D'un spot plutôt plat le matin, une petite houle est finalement rentrée en début d'après-midi, "juste histoire de se satelliser toujours un peu plus" diront certains locaux adeptes du high jump et des cascades en tout genre. "Même pas cap" diront les autres, restés bien au chaud à l'abri du poste de secours! En tout cas, même si les conditions étaient rudement physiques, c'était peut-être bien le spot de repli hier car La Coudou et le Brusc n'étaient tout simplement pas navigables, à moins d'avoir chouré le gréement junior de son fiston!
Vous n'étiez pas là pour voir les cascadeurs en action? Dommage! Mais allez faire donc faire un tour sur le blog de Prisquette & Gillou ici, y'a des photos fraîchement postées de ce matin qui vous donneront un petit aperçu de ce que ça donne quand le Mistral se fâche très fort dans le coin!
Ps: un conseil avant de mettre le diaporama en route, lancez en même temps le fameux morceau de Deep Purple... Ca déboîte!

Erwan J., lui, n'aime pas Deep Purple. A ce moment-là, il chantonnait plutôt
"I believe I can fly..." de R. Kelly, juste avant de se faire souffler
son matos par une bonne rafale de Mistral! ©Prisca


samedi 22 novembre 2008

Epique!

Une session comme celle d'hier vendredi 21 novembre ne peut pas passer à la trappe. Je reprends donc vite fait la plume pour l'immortaliser sur le blog du W2B...
Une grosse journée technique, avec du bon vent orienté à l'Ouest (30/35 nds) et, dès le début d'après-midi, de bons gros paquets qui déboulent, obstruant ainsi la "sortie" à tous les windsurfers hésitant. 3.7 était la surface la plus adaptée à ces conditions épiques qui ont permis à tous les locaux de se "dérouiller" un peu après une bonne période de calme... Le matos et les muscles ont souffert, mais de belles images restent gravées dans les mémoires de tous! La prochaine?

Une image qui ne date pas des 90's et qui fera plaisir à Speedy... ©Fred Maurel

mardi 11 novembre 2008

Vers la fin...

Malgré pas mal d'encouragements à droite à gauche, je suis obligé de faire un choix car je ne peux pas tout gérer. Comme j'aime le travail bien fait, que je n'aime pas faire les choses à moitié, je préfère en rester là plutôt que de ne pas être au rendez-vous assez régulièrement avec le plein de bonnes histoires, anecdotes, sessions, portraits ou quelques coups de gueule à vous narrer, et je vais donc tirer ma révérence.

Alors voilà, le blog du Welcome Beach Bar ne sera plus d'ici à la fin de la semaine...

D'une petite aventure sympathique avec l'ouverture du snack il y a maintenant 16 mois, ce blog m'a finalement réellement passionné, à tel point que cela en devenait presque une drogue, un rendez-vous quasi quotidien non pas avec la came, mais avec tous ceux qui me lisaient. C'était presque un "devoir" de raconter un truc tous les jours ou presque, sinon j'avais l'impression de perdre quelque chose... Mais du coup, je m'éclatais en ressortant ma p'tite plume, enfouie il y a longtemps au fin fond d'un vieux carton!
Mais voilà. Un blog rempli au quotidien ou presque, ça bouffe pas mal de temps... Beaucoup de temps. Tous ceux qui sont "blog addicts" ne me contrediront pas. Ce n'est pas que je n'ai plus de temps, mais j'ai des priorités que j'avais jusque là trop négligé et pour lesquelles je me dois de "sortir" un peu plus la tête de cet ordinateur dont on devient accroc...
J'espère que vous comprendrez et reviendrez alors quand même faire un tour sur le blog du Welcome Beach bar de temps en temps, en passant par les vieux posts du début, histoire de continuer à faire grimper tranquillement le compteur, juste pour le fun (d'ailleurs, il a déjà pété une durite c'ui-là, on sait pas pourquoi!).

Merci encore pour avoir été fidèle au blog et pour vos encouragements!

A + sur l'eau les amis, avec la banane! Atchao!
Steve

Et pis d'abord, des blogs, y'en a plein maintenant : prisca & gillou, joss, mahalo, bothejess, nabhill, fred maurel, bcb... Toujours moyen d'avoir des infos sur ce qui se passe près de chez vous!

Giulia, Martin & Thomas... Ma ptite famille, ma priorité! ©Steve

dimanche 9 novembre 2008

Wave contest sur le Ventilo : la vidéo!

Pendant que les slalomeurs du "Grand Prix de l'Almanarre Voussert" s'étripaient aux bouées dans 35 nds de vent du côté de la Madrague, quelques 20 waveriders locaux mais aussi de Toulouse, Grenoble, Paris, Wissant ou même Perpignan s'étaient donné rendez-vous de l'autre côté de la Presqu'île, sur le spot de la Badine, pour s'affronter dans les vagues par 35 nds de vent d'Est onshore sur le 1er contest de vagues de l'histoire du Ventilo Show... A la clé, un voyage A/R à Fuerteventura offert au 1er amateur par les sponsors du contest, 7th Wave et Ezzy.

Les riders en attente sur le spot de la Badine... ©Ventilo/V.Forest

Avec un chef de bande comme Brawzinho, parrain du Ventilo Show présent toute la semaine, qui a montré ce jour-là qu'il y avait bien un réel fossé entre le niveau des meilleurs waveriders locaux et les riders internationaux, les esprits se sont vite échauffés sur l'eau et c'est Ben Légier qui emporte le contest devant son frère Steph et JM Viande! Un règlement de compte entre Six-Fournais en quelque sorte...
Les kids (tous moins de 12 ans) n'ont pas été en reste et, histoire de montrer que dans ces conditions onshore, les Six-Fournais sont au top, Paco Mercader enfonce le clou face aux "Ch'tis" Arthur Arutkin et Jules Denel. Superbe petit contest sans prétentions pour tout le monde, ravi d'avoir pu partager une bonne session avec un Marcilio Browne super disponible et heureux de pouvoir enfin naviguer dans du vent consistant.

Les kids de Wissant, Arthur Arutkin (à g.) et Justin Denel (à d.)... ©Ventilo/V.Forest

Là où d'autres diront que "les conditions étaient pourries pour envoyer du lourd",
Brawzinho répondra: "ah bon?"... Une bonne leçon pour tous les participants!
©Ventilo/V.Forest

Pour la petite anecdote, il y avait même un Colombien étudiant à Paris qui s'était inscrit sur cette épreuve par mail, après avoir vu les infos sur le site web du Ventilo Show. Il est descndu en train la veille, a tracé au surfshop du coin s'acheter une combi et un harnais et louer un vélo. Le matin du contest, vers 9h, je le croise sur son vélo en route pour le spot, déjà en combi avec le harnias autour de la taille, super motivé! Je le recroise ensuite le soir au resto, lui demande comment ça c'est passé pour lui, mais il m'annonce qu'il n'a pas réussi à tomber sur quelqu'un de sympathisant pour lui prêter du matos afin de courir son heat... Dommage!
Bravo à Fred Bosson du SFWO pour l'organisation parfaite malgré le peu de moyens mais avec l'aide de Philippe Bracar, distributeur 7th Wave/Ezzy qui offrira ainsi le voyage à Manu Canepa (Marseille), 1er amateur méritant, lors de la remise des prix effectuée en fin de journée sur la plage même du Ventilo Show.

Manu Canepa, bon 4° mais 1er jeune amateur, repart avec le trip A/R à Fuerte
offert par les sponsors, en janvier prochain!
©Ventilo/V.Forest

Fred Maurel (BCB) était présent pour l'occasion et n'a pas loupé une miette de ce contest. Il a ramené plein de belles images à son collègue Olivier Comte qui nous a assuré super rapidement un petit montage vidéo vraiment sympa pour résumer l'épreuve... Attention, certaines scènes de Marcilio Browne en action peuvent heurter la sensibilité des trop jeunes waveriders!

Un click sur l'image et t'es au Brésil! ©Ventilo/F. Maurel

Résultats (9 finalistes):
Brawzinho (guest)
1/Benoît Légier (1er pro)
2/Stephane Légier
3/Jean Marc Viande
4/Emmanuel Canepa (1er amateur)
5ex/Pierre Parramon-Patrick Vigouroux-Vincent Mellouet-Jonathan Moncany...

Kids (-15 ans):
1/ Paco Mercader
2/Arthur Arutkin
3/Justin Denel


samedi 8 novembre 2008

Renaud Simhon, toujours dans la place!

Ceux qui ont connu le windsurf des années 90 connaissent très certainement Renaud Simhon dit "le p'tit Suisse", révélé par la Trilogie de Fred Gravoille et par ses trips dont les récits illustrés par la plume et les photos de Gilles "Taouët" Calvet dans les pages des magazines nous faisaient tous rêver. J'ai connu Renaud en 2004, sur l'île de Sal au Cap-Vert où il avait un jour posé ses boardbags après être tombé amoureux d'une jolie locale et des vagues d'une qualité imcomparable...

Renaud dans les mags de windsurf grâce à Gilles Calvet
dans les 90's... Clean aerial_Ponta Preta ©Planche Mag

...Et au début des années 2000, environ 7 ans après, sans avoir refait
de windsurf depuis... Même vague que la photo du dessus! ©Heinzi

Excellent windsurfer, doté d'une excellente lecture de vague et d'un feeling hors pair, Renaud avait pourtant abandonné petit à petit sa passion pour ne plus refaire du tout de windsurf. Jusqu'à ce que j'arrive à le remotiver pour 2-3 bonnes sessions à Ponta Preta, mais juste avant qu'il ne découvre le kitesurf et ne commence à donner des cours aux touristes en vadrouille. Ca n'a duré qu'un temps...

Un matin de 2004 à Ponta Preta, tous les 2 à l'eau avec juste 1 surfer... Session mémorable
après avoir dormi sur place... Mais dernière session windsurf pour Renaud! © Valeria

Renaud a, un jour de 2005, tout plaqué au Cap-Vert pour finalement retourner chez lui, en Suisse, avec son fiston Isaak à qui il a filé son virus, celui de la glisse. Isaak a maintenant 8 ans et est équipé grâce à l'ancien shaper de Renaud, Fabien Vollenweider (Tabou), d'une planche 3S et d'un gréement spécial kids.
Bonne surprise lorsque ce bon Renaud est venu passer quelques jours à Six-Fours avec "Renaud Jr", avec son ptit fourgon et son matos de windsurf. Pas de bol, y'a pas eu d'air. On s'est rattrapé le soir à l'anniversaire de Ben Légier (voir post suivant). Renaud, on t'attend au prochain coup de Mistral!

Le "ptit Suisse" en quête de vent à Six-Fours il y a 2 semaines... ©Steve

Simhon windsurf family! ©Steve